Sienne, cité médiévale au charme tranquille

DSC06178

Le dernier jour de nos vacances, ma famille décide de rester dans notre maison mais j’ai envie de découvrir un dernier lieu avant de repartir. Après plusieurs hésitations, notamment avec Pise, mon choix se porte sur Sienne. Je prends le train à Empoli pour un aller-retour à 14€ (décidément les trains ne sont pas chers !).

Capture d’écran (4)

Arrivée à la gare, je suis l’indication pour le centre ville. A pied ce n’est pas très loin mais il faut traverser un centre commercial et monter des étages et des étages d’Escalators, c’est plutôt inattendu ! J’ai l’impression de me tromper mais tous les touristes vont dans ce sens. Arrivée au sommet, il faut tourner à gauche pour rejoindre la vielle ville.

DSC06076
Vue depuis la sortie du centre commercial
DSC06079
La Porta Camollia et les préparatifs pour le Pialo

Note : Le Pialo est une course hippique très célèbre à Sienne qui a lieu dans la ville tous les ans. J’ai visité la veille et tout le monde était en effervécence pour les derniers préparatifs.

J’entre par la porta Camollia. Je n’ai quelques heures pour profiter de Sienne, je me dirige donc immédiatement vers la place principale, la piazza del Campo. Pour autant, je prends le temps de m’arrêter visiter une ou deux églises.

Je suis immédiatement séduite par la vielle ville, tous les bâtiments sont magnifiques ! C’est le genre d’endroit où l’on a envie de tout photographier, chaque maison, chaque ruelle, chaque mur de pierre.

DSC06088

DSC06093

Il y a du monde dans les rues mais comme tout est piéton ce n’est pas insupportable. Des panneaux indiquent les directions et les lieux à visiter. Tant mieux, je n’ai pas de plan et je n’aime pas être accrochée à Google Maps quand je visite.

Au bout de quelques minutes, je tourne pour passer sous un petit porche et surprise, me voilà sur la place, face au Palazzo pubblico ! Le bâtiment est vraiment superbe, il sert aujourd’hui de mairie mais certaines pièces contenant des oeuvres d’art sont ouvertes au public. La visite est payante.

DSC06095
Le Palazzo Pubblico

Le clocher, la Torre del Mangia est le deuxième plus haut d’Italie, il culmine à 102m. Il est possible de monter au sommet mais la journée était malheureseusement complète quand je m’y suis rendue. Pensez à réserver !

DSC06105
La Torre del Mangia

C’est grandiose ! Je ne peux pas tout capter d’un coup avec mon appareil mais je suis bouche bée. Cette place ne ressemble à aucune autre. Je traverse pour admirer l’autre côté.

DSC06104
La Piazza del Campo

DSC06096

Je passe devant la fontaine, la Fonte Gaia tout en marbre qui présente plusieurs figures de la religion catholique, telle que Adam et Eve, une vierge à l’enfant ou les Vertues.

dsc06110.jpg
La Fonte Gaia

Après m’être reposée quelques instants sur la place, je repars en quête du Duomo, achevé en 1382, très réputé. Les pierres noires et bmanches qui ont servies à sa construction viennent de la région. En arrivant devant, je constate qu’il est presque aussi impressionnant que celui de Florence. L’entrée est gratuite mais je ne sais pas si c’est exceptionnel ou habituel.

DSC06157
Le Duomo

La queue paraît longue mais cela va assez vite. L’intérieur est vraiment impressionnant, encore une fois, je ne sais pas où donner de la tête.

DSC06153
Les piliers sont en marbre noir et blanc

DSC06139

DSC06136

Déception cependant, les fresques au sol sont toutes recouvertes par de la moquette grise alors que c’est ce qu’il y a de plus remarquable ! Je trouve une borne qui les détaille pour 2€ en français mais ne pas les voir, c’est tout de même frustrant. Je me demande si ces protections sont définitives ou bien si elles sont juste temporaires pour les travaux.

duomo_di_siena,_sette_età_delluomo

Sienne_duomo_sol_louve

Tant pis, je continue ma visite. Dans une alcôve sur la gauche, on trouve la bibliothèque, la Libreria Piccolomini. Il y a encore du monde mais l’intérieur vaut vraiment l’attente ! Les fresques racontent des épisodes de la vie du Pape Pie II. Le plafond est richement décoré et doré.

DSC06144
Les fresques au mur
DSC06149
Le plafond de la Libreria

A l’extérieur se trouve les vestiges des murs qui datent de 1339 lorsqu’un chantier est entamé pour faire du Duomo la plus grande église chrétienne. Mais la peste qui ravage la cité met fin au projet qui ne s’achèvera jamais.

DSC06159
L’extension inachevée du Duomo

Derrière le Duomo se trouve le baptistère mais l’entrée est payante et je décide de ne pas le visiter pour flâner dans la ville.

DSC06163
Le baptistère

Je profite donc du temps qu’il me reste pour me promener au hasard. Toute la ville se prépare pour le Pialo qui a lieu le lendemain. De nombreux drapeaux sont accrochés dans les rues et on voit même des vêtements aux couleurs des équipes.

DSC06171

DSC06177

Comme bien souvent, dès que l’on s’éloigne du centre le plus touristique, les rues sont très calmes. Je profite de cette ambiance de vielle ville méditerranéenne que j’aime tant.

Je tombe par hasard sur le Sanctuario di Santa Caterina, la sainte patronne de Sienne.

DSC06174

Santa Caterina est célèbre pour avoir convaicu le pape Grégoire XI de ramener le siège la papauté à Rome en 1376, alors qu’il se trouvait à Avignon.

DSC06175
L’intérieur du sanctuaire

Au loin, j’aperçois l’église de San Domenico et je décide d’en faire mon but. Elle est facilement repérable et je n’ai aucun mal à y arriver. Très impressionnante de l’extérieur, elle est plutôt vide à l’intérieur. On y trouve cependant la relique de la tête de la sainte Catherine mais j’ai un peu de mal avec ces objets, aussi fascinant puissent-ils être.

DSC06164
San Domenico, difficile de rater cet édifice imposant

Depuis la place à l’extérieur de San Domenico, on profite d’une magnifique vue sur Sienne avec le Duomo.

DSC06180

Je m’assoie un moment et prends une très bonne glace pas chère dans un petit glacier juste en face de l’église. Voilà l’Italie dont je me rappelais du premier voyage avec mes parents, on est loin des prix exorbitants de Florence !

Je traverse de nouveau la vielle ville dans l’autre sens jusqu’à la Basilica di S. Francesco.

DSC06200

C’est immense édifice est presque totalement vide également. Je trouve cela assez bizarre de construire de tels bâtiments pour les laisser aussi vides mais je suppose que cela n’a pas toujours été le cas.

Je finis ma promenade en errant dans les petites rues jusqu’à retrouver la porte par laquelle je suis arrivée. Une grande fête se prépare pour le soir, je suis presque contente de partir et d’échapper à toute cette agitation.

DSC06209

Finalement j’étais très contente de m’être déplacée pour cette visite de Sienne, qui mérite vraiment qu’on s’y arrête. En une demi-journée j’ai réussi à faire un tour de la vielle ville mais Sienne mérite qu’on s’y arrête plus longtemps, sans aucun doute.

DSC06206

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.